LA VOIE NORMALE de Erige Sehiri AU CINÉMA LE 4 NOVEMBRE 2020

INCOMPÉTENCE ET CORRUPTION Y CAUSENT DE NOMBREUX ACCIDENTS, LE FILM VA À LA RENCONTRE DE CHEMINOTS ATTACHANTS & DIGNES DE LA LIGNE DE TRAIN N°1 EN TUNISIE OÙ SE CONFRONTENT TOUS LES ENJEUX DE LA TUNISIE CONTEMPORAINE. 

AHMED copyright Malek Khadhraoui

Cheminot et petit fils de cheminot, AHMED est tiraillé entre ses aspirations personnelles et sa loyauté à l’égard de la compagnie nationale ferroviaire. Son collègue FITATI, s’obstine à documenter les défaillances du chemin de fer. Au risque de tout perdre.

Premier long métrage de Erige Sehiri -documentaire -2018-74mn – France – Suisse -Tunisie -visa: 142922- vostf – dcp

Les cheminots tunisiens affectés à la ligne n°1 la surnomment LA VOIE NORMALE, car c’est la seule construite selon les normes internationales. Ironiquement, c’est aussi la plus délaissée et détériorée du réseau. Les accidents sont fréquents et les vies des passagers et des employés sont mises en danger. Aux commandes des locomotives, Ahmed, Afef, Issam, Abee et Najib sont acteurs et témoins du difficile processus de transformation des chemins de fer tunisiens, et par extension de la société post-révolutionnaire tunisienne dans son ensemble. Chacun d’entre eux essaye au mieux de trouver une nouvelle place dans une société qui peine à se créer un mode d’existence démocratique. En dénonçant l’incompétence et la corruption, ce film célèbre la dignité, l’espoir et la résilience.

copyright Malek Khadhraoui
copyright Malek Khadhraoui
copyright Malek Khadhraoui
Ecrit et réalisé par: Erige SEHIRI
assistant à la réalisation: Ahmed Mourad Khanfir
Production: Palmyre Badinier (Akka Films / Les Films de Zayna), Dora Bouchoucha (Nomadis Images)
Direction de la photographie: Aissa AMINE, Erige SEHIRI, Ikbal ARAFA, Hassene AMRI, Ahmed Mourad KHANFIR
Montage: Katja DRINGENBERG, Ghalya LACROIX, Hafedh LAARIDHI Collaboration :Hend BEL HAJ YAHIA, Lina CHAABANE MENZLI 
Prise de son:  Aymen TOUMI, Karim GUEMIRA, Pascal JACQUET, Mohamed Nouri LASSOUED
Musique: Omar ALOULOU
Sound Design: Morten Green
Montage son et mixage: Martin STRICKER
Son: Morten GREEN
Une coproduction avec Les Films de Zayna (France)Nomadis Images (Tunisie)Al Jazeera Documentary (Qatar) avec le support de Doha Film Institute (Qatar)en association avec Akka Films (Suisse)

FESTIVALS

Meilleur documentaire FESTIVAL DU FILM ARABE DE FAMECK 2019

Compétition Burning Light VISIONS DU RÉEL 2018

Sélection officielle Journées Cinématographiques de Carthage JCC 2018

Sélection officielle International Documentary Film Festival Amsterdam IDFA 2018

Mention du Jury CINEMED 2019

Sélection Officielle – OPEN CITY LONDON 2019

Meilleur documentaire – FESTIVAL DU CINÉMA TUNISIEN 2019

Compétition DOCPOINT- HELSINKI DOCUMENTARY FILM FESTIVAL 2019

    
                                                        

Erige Sehiri © Elise Ortiou Campion

ENTRETIEN AVEC ERIGE SEHIRI https://blogs.mediapart.fr/edition/cinemas-du-maghreb-et-du-moyen-orient/article/241218/entretien-avec-erige-sehiri-realisatrice-de-la-voie-normale?fbclid=IwAR3Engt5h7NlOjYJdK4FzpmLhpLl7gsR2PQYl0UY1gfztJsJQbTpajbyIvg

Erige Sehiri est réalisatrice et productrice. Elle réalise en 2008 “D’OBJET À SUJET”, un documentaire sur le combat des femmes dans les banlieues de Lyon. En 2012, elle réalise court son premier-métrage LE FACEBOOK DE MON PÈRE, coproduit par ARTE.  En 2013, elle co-fonde le média tunisien INKYFADA, média emblématique et membre du Consortium de l’ICIJ. Son premier long-métrage, «LA VOIE NORMALE» a été présenté en première mondiale à Visions du Réel et IDFA 2018, il obtient la mention du jury à CINEMED et le prix du public au festival Filmer le Travail 2019, à Poitiers. Sorti dans les salles tunisiennes en 2019 «LA VOIE NORMALE» sera distribué en France à l’automne 2020.