MINNIE AND MOSKOWITZ ACTUELLEMENT AU CINEMA

RARE AU CINEMA – POUR LA PREMIERE FOIS EN VERSION NUMERIQUE

MINNIE AND MOSKOWITZ

AINSI VA L’AMOUR!

affiche-minnie-40x60

La Comedie sentimentale de John Cassavetes

Avec Gena Rowlands, Seymour Cassel, John Cassavetes

ACTUELLEMENT AU CINEMA

(Minnie and Moskowitz , USA, 1971- 115mn – vostf – visa: 40110 – comédie sentimentale)

 

5106_00002

synopsis: Minnie Moore et Seymour Moskowitz sont deux êtres que tout oppose. Lui, est un gardien de parking solitaire au look beatnik un peu looser. Elle, est une femme élégante, raffinée qui travaille au Musée d’Art moderne. Elle a une relation passionnée avec un père de famille. Lors d’un déjeuner, Minnie a une violente altercation avec un prétendant agressif. Moskowitz les sépare et embarque brutalement Minnie dans sa camionnette. Leur admiration inconditionnelle pour le cinéma et l’acteur Humphrey Bogart semble bien être leur seul point commun…

Naissance d’un amour.

Plus souvent attaché à décrire des couples en déconstruction, Cassavetes raconte ici comment Minnie et Moskowitz vont bâtir leur amour. Elle est blonde, cultivée, méprisante (ou réfugiée ?) derrière ses lunettes noires et vient d’être larguée. Lui, la drague facile, est plus jeune qu’elle et gare des voitures dans les parkings. Ils n’ont en commun que leur maladresse et leur goût pour les vieux films de Bogart. De virées nocturnes en mises à l’épreuve, ils finiront par parler mariage.

« J’ai écrit Minnie et Moskowitz parce que je ne comprenais pas pourquoi on se mariait encore. » Cassavetes admirait Capra, et c’est dans ce film optimiste, où un couple parvient à naître du chaos, qu’on sent le plus son influence. Devant sa caméra chirurgicale mais tendre, les lunettes de Minnie deviennent rose bonbon. Gena Rowlands irradie, forte sous les tremblements, véritable déesse des amours compliquées. Au début, son personnage disserte sur la cruauté du cinéma qui propose aux femmes des Gable ou des Bogart – des hommes qui n’existent pas dans la « vraie vie ». Douce mise en abyme : Cassavetes ressemble à Bogart, acteur préféré de Moskowitz, lequel déclare son amour à Minnie dans un cinéma, en la comparant à Bacall… L’amour du cinéma comme ciment des sentiments.

Guillemette Odicino , Télérama le 23/10/2010

5106_bw_00021

JOHN CASSAVETES – Réalisateur

(1929-1989)

1959: Shadows
1961: Too Late Blues (id ou la Ballade des sans-espoir)
1963: A Child is Waiting (Un enfant Attend) avec Gena Rowlands
1968: Faces avec Gena Rowlands
1970: Husbands + acteur
1971: Minnie and moskowitz (ou Ainsi va l’amour ) + acteur avec Gena Rowlands
1975: A Woman Under The Influence (Une femme sous influence ) avec Gena Rowlands
1976: The Killing  of a Chinese Bookie (Meurtre d’un bookmaker chinois ou le Bal des vauriens)
1978: Opening Night + acteur, avec Gena Rowlands
1980: Gloria avec Gena Rowlands
1984: Love Streams (id ou Torrents d’amour) + acteur avec Gena Rowlands
1985 : Big Trouble

5106_00002